En poursuivant votre navigation sur https://mondefi.vaincrelamuco.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Du souffle pour Emilie : défi Paris-Brest-Paris 2019

par Frédéric Mélot

1 765 €

collectés sur 5 000 €

35%

70
jours restants

22

contributeurs

Partager cette page de collecte

Le projet
Les contributeurs
Les actus
Commentaires

Ma petite-cousine Emilie, comme toutes les personnes atteintes de mucoviscidose, doit pouvoir bénéficier d'une vie toujours meilleure : avec le meilleur souffle possible, dans les meilleures conditions pour elle et sa famille.

Avec mon vélo, donner du souffle à Emilie est un défi symbolique.
Mais ce défi sera réussi uniquement grâce à vos dons car seule votre générosité redonnera concrètement du souffle à Emilie. 

Objectif Paris-Brest-Paris 2019

Au profit de la Virade de Cergy-Pontoise 2019, mon défi sportif consiste à boucler en autonomie, en moins de 90 heures, l'édition 2019 du mythique Paris-Brest-Paris, du 18 au 22 août.

Avant cela, je dois gagner ma place sur la ligne de départ de cette épreuve de 1218 kilomètres, en réussissant quatre brevets cyclistes qualificatifs, organisés par le club Andrésy Cyclo (78) :

> 10 mars 2019 : 200 km en moins de 13H30 (réussi)
> 6 avril 2019 : 300 km en moins de 20H
> 4 et 5 mai 2019 : 400 km en moins de 27H
> 8 et 9 juin 2019 : 600 km en moins de 40H


L'objectif initial de cet appel à votre générosité est de 5000 euros. Il est permis de le dépasser !
Le montant de vos participations est évidemment libre, que vous soyez particuliers ou entreprises.

 

Des animations prévues lors des brevets

L'équipe de la Virade de Cergy-Pontoise prévoit différentes animations, tout au long de ce parcours à étapes, qui durera 7 mois.
Sophie Schreck, la kinésithérapeute d'Emilie, organise avec des élèves kinésithérapeutes, des animations (massages des courageux et courageuses, distribution de goodies, de bonbons et bien sûr informations sur la maladie, l'association Vaincre La Mucoviscidose...).

Appel aux sponsors

Entreprises, vous êtes les bienvenues pour intégrer ce défi en tant que partenaires donateurs ou techniques : rapprochez-vous de l'équipe de la Virade de Cergy-Pontoise pour discuter des formes possibles de participation et de visibilité !

Je compte sur vous pour réussir ce défi ensemble.
Partagez l'info sur vos réseaux, auprès de vos proches, de vos collègues... Un grand merci !

Frédéric.

Voir tout

16/07/2019

Christian TAXIL

300 €

Frédéric : merci de donner ton souffle et de te battre pour VAINCRE LA MUCOVISCIDOSE ! Emilie a besoin de souffle, et tu lui donnes aussi l'espoir de guérir !

20/05/2019

Céline Bergerat

10 €

06/04/2019

Odile MÉLOT BERGERAT

100 €

06/04/2019

Stephane Vallée

50 €

06/04/2019

Corinne Roard

5 €

Pour qu'aucun enfant ne manque de souffle à l'avenir.

17/03/2019

Jean-Philippe Crépelle

50 €

17/03/2019

100 €

14/03/2019

100 €

Merci aux généreux donateurs et à tous les bénévoles qui s'investissent dans ce combat.

11/03/2019

Vincent DE LAHARPE

50 €

11/03/2019

Jean-Jacques Chabot583

50 €

Bon courage à vous.
Voir tout
  • Frédéric Mélot

    Créateur de la page

    14/06/2019

    UN PARIS-BREST-PARIS OFF, en solo !

    Bonjour à toutes et à tous,

    Avant tout, des bises affectueuses à Emilie qui vit deux semaines pénibles.

    Le BRM 600 kilomètres au départ d'Andrésy : encore une sacrée aventure personnelle. Du départ à 6H30 ce samedi 8 juin d'Andrésy à mon abandon sur casse de dérailleur au petit matin du dimanche 9 juin, peu après avoir repassé la frontière franco-belge, avec 410 kilomètres au compteur et aucun sommeil, il s'en est passé des choses juché sur mon vélo  !

    Bien sûr le défi tel qu'initialement énoncé ne pouvait plus être réussi : je n'aurai pas validé le BRM 600, 4ème et dernier brevet à homologuer pour être au départ OFFICIEL du Paris-Brest-Paris le 18 août prochain. Et j'en ai désormais la certitude, pour des raisons professionnelles et personnelles, il me sera impossible de tenter le BRM 600 de Mours les 22 et 23 juin.
    Alors, Saint-Amand-les-Eaux, lieu officiel de l'échec de mon défi ? J'en laisserai chacune et chacun en être juge. Mais voici ce que j'ai en tête et ce que je vous propose à vous qui me faites l'amitié de suivre mon parcours.

    Faire mon propre Paris-Brest-Paris en solo

    L'idée est séduisante : maintenir mon défi de tenter le Paris-Brest-Paris (enfin Rambouillet-Brest-Rambouillet), sur la trace officielle des 1210 kilomètres de l'épreuve, mais en solo et en off !!
    La casse de mon dérailleur au BRM 600 aura accouché d'un défi légèrement modifié, mais tout aussi exigeant sur le papier. L'effort sera au moins le même, le sens de cette collecte pour Vaincre la Mucoviscidose, intact.

    Bien sûr, pas de BRM 1200 officiellement validé à l'arrivée, pas d'infrastructure accueillante prévue par l'organisation tous les 80 kilomètres entre Paris et Brest, pas de balisage bien pratique et encore moins de route en peloton, option bien plus rapide et "facile" qu'en solo intégral.

    Seule inconnue : quand tenter ce défi de 1200 kilomètres en solo entre Rambouillet, Brest et Rambouillet, en réalisant le meilleur chrono possible ? Il me faudra trouver 4 à cinq jours entre le 18 août et la Virade de Cergy-Pontoise de fin septembre (au profit de laquelle vos généreux dons sont collectés sur cette page de mon défi "Du Souffle pour Emilie").

    Plus d'informations dans le courant du mois d'août. En attendant, je fais mon possible pour maintenir mon niveau d'entraînement (car physiquement et mentalement, le BRM 600 se passait sans souci), avec cet objectif légèrement modifié, mais à l'exigence identique.

    Alors, que pensez-vous de cette idée ?

    Ci-dessous, une photo de mon entrée en Belgique et dans une très longue nuit blanche, fraîche et humide, au coeur du "plat pays" (sauf au Muur de Geraarsdbergen !), le 8 juin. 

     

     

     

     

  • Frédéric Mélot

    Créateur de la page

    28/05/2019

    BRM400 validé ! Reste le 600 km !

    Bonjour à toutes et à tous,

    Les mois d'avril et de mai auront finalement tenu leurs promesses : les brevets cyclistes de 300 et 400 kilomètres ont bien été validés !

    Trois brevets sur les quatre nécessaires sont donc homologués, en vue d'une qualification au Paris-Brest-Paris 2019.

    Ce défi "Du souffle pour Emilie" en est bien un : si le 300 est passé sans encombre, le 400 km aura été validé lors d'une deuxième tentative. La première au départ d'Andrésy a en effet échoué pour cause de tendinite trop handicapante, conditions météos bien trop hivernales et à la suite d'une période professionnelle très chargée. Tout entre en ligne de compte.

    Le BRM 400 passe à la deuxième tentative

    Après deux semaines de repos, de massages, de repos et encore de massages, puis quelques entraînements très tranquilles, j'ai tenté le BRM400 au départ de Rouen le 18 mai. En me décidant la veille au soir car "je le sentais bien" ;-)

    Au programme, un très joli parcours normand de 406 kilomètres exactement, bouclé en un peu moins de 19H. Moins de 15 jours après ma première tentative ratée, j'étais satisfait et surtout rassuré concernant la suite du défi.

    La nuit blanche sur le vélo fut pénible, mais la tendinite est restée à distance, ce qui m'a permis de maintenir une moyenne horaire correcte jusqu'à l'arrivée. Je voulais juste assurer pour homologuer ce brevet et poursuivre ce défi.

    Mais cerise sur la gâteau : je finis en cinquième position. De quoi mettre du baume au coeur et du vent arrière en vue du 600 qui se profile !

    Une dernière ligne droite de 600 km

    Un peu plus de 900 kilomètres parcourus durant les 3 premiers brevets qualificatifs. Mais encore 600 kilomètres à parcourir en une étape, dans les temps impartis et dans le strict respect des règles des brevets Audax, avant le 30 juin 2019 à minuit, pour gagner le privilège d'être sur la ligne de départ du Paris-Brest-Paris 2019 !

    Ma tentative d'homologation du BRM 600 d'Andrésy aura lieu le week-end des 8 et 9 juin. Une longue boucle au départ de l'ouest parisien qui s'étirera jusqu'en Belgique où nous roulerons environ 150 kilomètres pour ensuite revenir plein sud. Départ d'Andrésy le samedi 8 juin entre 6H et 7H, arrivée au plus tard le dimanche 9 juin à 22H à Andrésy.

    Là, je peux le dire : c'est l'inconnu. Je n'ai jamais parcouru cette distance non-stop sur mon vélo. Je vais caser un peu de sommeil en Belgique je pense (1H à 1H30 en bivouac probablement), mais en réalité, les conditions sont totalement imprévisibles (météo, techniques, physiques, mentales...).

    Objectif : arriver le plus frais et reposé possible au petit matin du 8 juin, avec le vélo au top de sa préparation. Et rouler.

    Merci pour votre soutien, en partageant la page de collecte "Du souffle pour Emilie" !

    Je vous donne rendez-vous dans 10 jours.

    Frédéric. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Frédéric Mélot

    Créateur de la page

    12/03/2019

    BRM 200 : Emilie était à l'arrivée !

    Bonjour à toutes et à tous,

    Le premier brevet cycliste, qualificatif pour le Paris-Brest-Paris 2019, a bien été homologué le dimanche 10 mars.

    "Pire que le Ventoux", "J'ai fait plusieurs Paris-Brest, mais là j'abandonne, le vent m'envoie dans le fossé"... deux exemples de phrases entendues dimanche, de la bouche de participants à ce BRM 200 (Brevet des Randonneurs Mondiaux), pourtant aguerris.

    Au final assez peu d'abandons et beaucoup d'homologations : il faut dire qu'en cette année de Paris-Brest-Paris, on donne tout pour réussir les quatre brevets qualificatifs ! 

    Mais la plus courageuse, sans aucun doute, c'est Emilie qui a attendu mon arrivée tardive. Je ne vous parle même pas du sandwich qu'elle m'avait réservé : une merveille attendue durant les derniers 50 km.

    Les bénévoles de la Virade de Cergy-Pontoise ont été sur le pont de 6H30 à 21H, informant sur la mucoviscidose, récoltant des dons. Des massages de récupération étaient aussi promulgués par des étudiants kiné et notamment Sophie Schreck (à droite sur la photo), co-organisatrice de la Virade de Cergy-Pontoise et kinésithérapeute d'Emilie.

    BRM 300, le samedi 6 avril

    Toujours au départ d'Andrésy (78), à 4H du matin cette fois, le prochain brevet de la série qualificative demandera de couvrir les 301 km du circuit, en moins de 20H.

    Un parcours magnifique, déjà fait en 2019, qui passe par Gisors, Lyons-La-Forêt, La Bouille, Montfort-Sur-Risle, Le Neubourg, Vernon, La Roche-Guyon, Vétheuil.

    Espérons que cette fois la météo se range de notre côté !

    Merci de nous suivre, à très bientôt.

    Frédéric.

     

    KM 170, devant le château d'Hénonville (Oise), au pied d'une petite côte bien sympathique, lors du BRM 200 d'Andrésy Cyclo (crédit photo : Sandrine Chesnel).

     

  • Frédéric Mélot

    Créateur de la page

    12/03/2019

    Andrésy Cyclo soutient la Virade de Cergy-Pontoise

     

    Bonjour à toutes et à tous,

    Un immense merci à Andrésy Cyclo, et en particulier à Vincent De Laharpe et Armand David, de soutenir mon défi sportif et la Virade de Cergy-Pontoise, au profit de la recherche contre la mucoviscidose.

    Merci surtout à eux d'accueillir les bénévoles de Vaincre la Mucoviscidose et des masseurs-kinésithérapeutes et élèves-kinésithérapeutes mobilisés lors des quatre brevets cyclistes qualificatifs pour le Paris-Brest-Paris 2019.

     

    Une des marques de leur engagement, ce texte sera bientôt intégré à chaque page d'accueil des 3 brevets qualificatifs restants (BRM 300, 400 et 600 km) :

    "En 2019, à l’occasion des quatre BRM qu’il organise, Andrésy Cyclo a décidé de soutenir le projet de Frédéric MELOT en s’associant avec la Virade de l’Espoir de Cergy Pontoise dont le but est de collecter des fonds pour la recherche contre la Mucoviscidose et pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de cette maladie.

    Frédéric MELOT a choisi d’allier son défi sportif, effectuer Paris-Brest-Paris, à la lutte contre la mucoviscidose, pathologie dont est atteinte sa petite-cousine. Il réalisera ses quatre brevets qualificatifs à Andrésy et c’est un plaisir pour notre club de l’appuyer dans ce projet sportif et solidaire.

    Des bénévoles étudiants kinés entourés de masseurs-kinésithérapeutes seront présents à l’arrivée de chacun de nos brevets pour animer un stand de récupération avec des massages ainsi qu’un stand sensibilisation-dons."

    Mille mercis à eux !

    Frédéric.

     

     

Voir tout

Laisser un message de soutien

  • Dorothée - 14/06/2019

    Bravo Fred pour ton défi et ton Rambouillet-Brest-Paris ! Nous te soutenons bien sûr !
    Le vélo c'est comme la muco : on ne lâche rien ! Merci pour tout ce que tu fais. Émilie suit ton engagement qui lui fait du bien. Bises affectueuses cousin !
Voir tout
 
VAINCRE LA MUCOVISCIDOSE
L'association accompagne les malades et leur famille dans chaque aspect de leur vie bouleversée par la mucoviscidose. Elle est organisée autour de 4 missions prioritaires : guérir, soigner, vivre mieux et sensibiliser. Pour avancer sur ces 4 missions, Vaincre la Mucoviscidose conjugue expérience, expertise professionnelle et bénévolat grâce à un fonctionnement démocratique.
 
NOS RESSOURCES
95% de nos ressources reposent sur la générosité des particuliers et de nos partenaires. Cela permet à l'association une indépendance totale : nous devons à tous d'exister, mais ne sommes inféodés à personne. Nous portons la parole des malades et de leurs familles librement auprès des pouvoirs publics ou de l'industrie pharmaceutique, et sommes totalement libres d'assumer nos positions et nos revendications. Nos ressources font par ailleurs l'objet d'une gestion et d'une répartition transparente, garantie par le comité de la charte du don en confiance.
 
FISCALITE
Particuliers : Chaque don donne droit à un reçu fiscal qui vous permettra de déduire de vos impôts 66% du montant de votre don, dans la limite de 20% de vos revenus imposables.
Entreprises : Les versements financiers, ne dépassant pas 25% de la valeur du don, à Vaincre la Mucoviscidose ouvrent droit à une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 %, dans la  limite de 0,5 % du chiffre d’affaires hors taxes, si l’entreprise est assujettie à l’impôt sur les sociétés.
 
EN SAVOIR PLUS : www.vaincrelamuco.org