En poursuivant votre navigation sur https://mondefi.vaincrelamuco.org, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

 

ENSEMBLE, DONNONS ESPOIR AUX MALADES ET A LEUR FAMILLE

Le 30 septembre 2018, un vent de solidarité soufflera sur toute la France : plus de 30 000 bénévoles seront présents sur 350 Virades pour donner espoir aux malades et soutenir la recherche médicale !

Les Virades de l'espoir sont une manifestation de loisirs et de solidarité qui permet de collecter des fonds pour la lutte contre la mucoviscidose et de sensibiliser le grand public à cette maladie. Tout le monde peut participer librement à une Virade de l'espoir : enfants, parents, établissements scolaires, entreprises, collectivités locales, associations, etc. 

Donner son souffle pour ceux qui en manquent est le credo de cette journée qui propose à chacun d'accomplir "son" effort physique en apportant un don personnel ou des dons recueillis auprès de son entourage.

Grâce à cet événement et à la générosité du public, depuis 1983,  plus de 100 millions d'euros ont été collectés lors des Virades de l'espoir, afin de faire avancer la recherche. Pourtant la maladie n'est pas encore vaincue et votre soutien est primordial.

VOUS VOULEZ PARTICIPER ?

LES VIRADES EN QUELQUES CHIFFRES

  • Près de 50% du budget annuel de l’association est collecté pendant les Virades de l’espoir

  • Près de 350 Virades sont organisées sur tout le territoire

  • 1 million de participants sont attendus chaque année

 
 
" Pour moi les Virades de l’espoir c’est un peu Noël avant l’heure. Il n’y a pas de sapin mais l’ambiance est la même : festive, familiale et joyeuse, avec un petit supplément sportif tout de même. Y aller et voir toutes ces personnes courir pour donner leur souffle est un spectacle émouvant et motivant. Oui, motivant car lors de la dernière Virade j’ai été tellement touché par cet élan que je me suis lancé le défi d’y participer l’année prochaine, depuis je me suis mis au footing et j’ai déjà récupéré un peu de souffle. Comme quoi l’expression « donner son souffle » n’est pas qu’une image. Vive les dons de souffle !"

Kévin, patient adulte